En Afghanistan, les femmes commencent à s’imposer

Peu à peu, les femmes réussissent à prendre des responsabilités dans la société et le monde politique afghans. On compte aujourd’hui 69 femmes députées au Parlement et plusieurs ministres sont des femmes. Certaines sont procureur général, gouverneur ou maire. Dans les écoles, environ 28% des enseignants sont des femmes et 38% des élèves sont des filles.

A l’époque de Talibans, les femmes ne pouvaient même pas sortir de leur maison et elles ne jouissaient d’aucune liberté. Elles n’avaient pas le droit de travailler, ni de faire des études. La Constitution de 2001 a instauré l’égalité des droits entre les femmes et les hommes et  l’interdiction des discriminations à l’encontre des femmes. Désormais les femmes peuvent travailler dans l’administration, entrer dans la police ou l’armée, étudier, être élues.

Dans les domaines culturel, artistique, journalistique ou sportif, certaines remportent d’importants succès et commencent à être connues.

Cependant, des menaces continuent de peser sur ces avancées. Les Talibans, la tradition, la faiblesse du gouvernement, l’extrémisme religieux sont autant de forces hostiles à cette émancipation des femmes.

Osman Ahmady

Publicités

Commentaires fermés sur En Afghanistan, les femmes commencent à s’imposer

Classé dans International

Les commentaires sont fermés.