Exposition: dégagements… la Tunisie un an après

Pour le premier anniversaire de la Révolution du jasmin, l’ Institut du Monde Arabe (IMA) propose « Dégagements… la Tunisie un an après ». Inaugurée le 17 janvier, cette exposition est ouverte jusqu’au 1er avril 2012. Une vingtaine d’artistes, essentiellement tunisiens, exposent leurs oeuvres sous différentes formes artistiques: photographie, peinture, sculpture, vidéo, dessin, caricature. Des oeuvres d’artistes étrangers sont aussi présentées.

Cette exposition montre que les artistes veulent s’exprimer sur des thèmes tels que la liberté d’expression, la laïcité, le respect des religions, le droit des femmes, la mise en marche du processus démocratique, le choix de société mais aussi des questions plus métaphysiques ou existentielles.

Raconter et informer

Mais pourquoi cette exposition n’a-t-elle pas lieu en Tunisie? Annie Suret, une conférencière de l’IMA, répond : « « En Tunisie, les artistes ont des difficultés à s’exprimer encore aujourd’hui. On a organisé cette exposition en France car il y a la liberté d’expression. Notre but est de raconter et d’informer et nous sommes satisfaits de cette exposition ».

Caroline, une spectatrice, commente ainsi ce qu’elle a vu : « Cette exposition est très intéressante car elle montre comment les évènements en Tunisie ont été perçus par des artistes. Elle s’attache aux questionnements qui se posent alors tels que la liberté d’expression, le droit des femmes, la religion… Exemple d’une œuvre que j’ai particulièrement appréciée, celle d’ Héla Lamine, Nous ne Mangerons plus de ce Pains là (2011). Il s’agit d’un portrait au pochoir de Ben Ali qui a été réalisé avec du pain et de l’eau. L’image se détériore progressivement en faisant apparaître de la moisissure. Cette œuvre est particulièrement symbolique ».

Elle ajoute : « Les artistes ont un rôle important à jouer durant cette révolte car ils témoignent à leur manière sur ces évènements en s’affranchissant de la censure et en s’emparant de la liberté d’expression ».

La France est le premier pays à avoir organisé une telle exposition, consacrée à une des révolutions du Printemps arabe.

Osman Ahmadi

Publicités

Commentaires fermés sur Exposition: dégagements… la Tunisie un an après

Classé dans Culture

Les commentaires sont fermés.