La recherche sur les cancers avance, changeons de regard

Derrière cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’objectif est de faire évoluer le regard de la société sur les personnes touchées par un cancer. Elle s’inscrit dans la continuité du programme engagé en 2007 avec la campagne « Nous sommes 2 millions de héros ordinaires ». Le regard porté sur les personnes atteintes par cette pathologie est en évolution en Europe notamment. Ailleurs la situation est plus critique. La perception du cancer reste malgré tout dominée par des représentations relatives à la fatalité, à la souffrance et la mort. Pire certains croient bien faire en témoignant d’une certaine pitié envers les malades. Une attitude maladroite qui défait les effets escomptés, aussi bienveillants soient-ils. Voilà pourquoi le slogan est « Je suis une personne, pas un cancer ». En réalité, il ne faut pas parler d’un mais des cancers, car ils se manifestent selon différentes réalités.

Près de 70 % des Français citent le cancer en premier parmi les trois maladies qu’ils jugent les plus graves, selon un communiqué. Concrètement cette idée répandue est basée sur une réalité dépassée aujourd’hui. Nos ancêtres n’ont pas eu cette chance, mais il est possible de vaincre le cancer, à condition d’être détecté et traité suffisamment tôt. C’est là, le cœur du problème.

En attendant LE remède, les spécialistes travaillent d’arrache pied pour trouver de nouvelles méthodes de diagnostic. Les médecins se mobilisent mais les associations aussi, pour réduire les conduites à risque. « Le tabac est un facteur aggravant qui amène des maladies comme le cancer du poumon et des maladies cardio-vasculaires » affirme le Président de la Fédération Français des Cardiologues, le Professeur Jacques Beaune. En somme, l’hygiène de vie est déterminante.

Les progrès accomplis ces dernières décennies sont réels et de plus en plus de cancers sont guéris ou vécus comme des maladies chroniques. Tout cela témoigne d’un certain décalage entre la représentation symbolique forte de la maladie perçue comme incurable et la réalité qui laisse une porte grande ouverte à l’espoir d’une guérison.

Cette nouvelle campagne publicitaire composée de 10 affiches visibles dans toutes les grandes villes, insiste sur le rôle que peuvent jouer les entourages amicaux, familiaux ou professionnels dans la confiance en soi qu’un malade doit avoir pour augmenter ses chances de guérison.

Une initiative d’autant plus importante qu’avec l’amélioration des taux de survie, il apparaît indispensable de créer de meilleures conditions d’insertion sociale des personnes malades. (taux de survie estimé à 5 ans supérieur à 50 % tous cancers confondus, il dépasse les 80 % pour certains types de cancers) .Cette campagne se tient jusqu’au 25 mai, d’ici là, une prise de conscience peut et doit se faire, le plus tôt sera le mieux.

Quelques conseils de prévention contre le cancer :

  1. 1- Veiller à avoir une alimentation équilibrée, avec au moins cinq fruits et légumes par jour. Par exemple, de récentes études ont montré l’effet bienfaisant des noix sur le corps. Ou encore, consommer de l’huile d’olive, des olives, des avocats, aident à réduire les possibilités d’avoir un cancer du sein. Et réduire sa consommation de viandes rouges en particulier est vivement recommandé par les médecins.
  2. 2- Entretenir sa forme physique par de l’exercice, au moins 30 minutes pendant 5 jours.
  3. 3- Veiller à boire avec modération de l’alcool.
  4. 4- Arrêter de fumer permet de réduire les risques d’avoir un cancer

Priyanka S. Wijesinghe

Une invitation à témoigner sur Facebook est en cours sur : http://www.facebook.com/Mobilisons.nous

Publicités

Commentaires fermés sur La recherche sur les cancers avance, changeons de regard

Classé dans Culture, France, Société

Les commentaires sont fermés.